Retour à la page d'accueil de Environnement Namur

Actualités

Certains citoyens ont pris l’habitude de prendre soin des chats errants en les aidant à affronter les conditions de la vie « sauvage » et en aménageant des sites de nourrissage ou des zones d’abris. Ces initiatives ont pourtant eu un impact non négligeable sur la population des chats errants, en créant des conditions plus favorables à leur reproduction.

La Ville de Namur a décidé d’offrir aux citoyens qui le souhaitent la possibilité de nourrir les chats errants sur le territoire communal, en accord avec le Règlement général de police.. Concrètement, cette autorisation est contractée via la signature d’une Charte entre la Ville et le citoyen et symbolisée par la remise d’une carte d’autorisation de nourrissage. Cela permet d’encadrer la pratique tout en veillant au bien-être des animaux.

Le compostage est un moyen rationnel de gérer les déchets organiques. Il rend service au cuisinier ou à la cuisinière de la maison qui, grâce au compostage, allège la poubelle du ménage. Il fait plaisir aux jardiniers de la famille en leur procurant un moyen efficace et bon marché d’amender les sols. Il n’en faut pas plus à la Ville de Namur pour poursuivre son programme de formation au compostage.

L’été est à nos portes, et le mercure risque de grimper, annonçant ainsi la sortie des maillots, lunettes de soleil et cocktails glacés. Si nous disposons de toute une série de parades contre la chaleur excessive, nos animaux n’ont pas cette chance : ils tolèrent mal les excès de température car leur capacité à évacuer la chaleur est limitée.

Depuis 2007, ce sont près de 1.681 chats errants qui ont été stérilisés, grâce aux campagnes de la Ville de Namur. Quand on sait qu’un couple de chats peut donner naissance, chaque année, à huit chatons, eux-mêmes capables de se reproduire après quelques mois, on en mesure mieux l’impact.

Cette année, la campagne a débuté le 28 janvier. Ce sont déjà 163 catpures qui ont été réalisées et 130 chats stérilisés.

La Ville de Namur a été sélectionnée par « Bep Environnement » pour le lancement d’une phase pilote d’un nouveau mode collecte gratuit à destination principalement, des citoyens qui ont des difficultés à se déplacer (mobilité réduite ou ne disposant pas de moyen de locomotion). Dès le 20 mai, une remorque tractée par un pick-up se stationnera, durant 2 heures, dans les différentes entités de notre commune.

Les déchets organiques doivent être présentés à la collecte dans le sac réglementaire blanc biodégradable du BEP. Ces sacs sont en vente dans de nombreux commerces de Namur ainsi qu’à la maison des citoyens. Ils ne sont pas à confondre avec d’autres sacs biodégradables non-réglementaires vendus dans le commerce. Un renforcement des contrôles de ces sacs va être opéré à partir de mi-mai. Des accroche-sacs signaleront aux citoyens pourquoi leur sac n'a pas été repris.

Qu’on se le dise : les multiples objets accumulés au fil des années envahissent nos maisons, mais aussi nos esprits. Pour se libérer ? Place au désencombrement. Rendez-vous à la Bourse de Namur le 03 juin à 19h pour participer à une conférence gratuite de 1h30 qui vous proposera des solutions. De quoi vous réveiller, vous booster, vous aiguiller et vous conseiller. Préparez-vous car il y aura un avant et un après la conférence ! Inscription obligatoire, les places sont limitées!

1 2 ... 25 26 Suiv >